Les TROLLISTES

Jeux de Figurines
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ETC 2013 "Flames of War", débrief de l'équipe de France

Aller en bas 
AuteurMessage
matsouloulou

avatar

Messages : 3046
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 45
Localisation : Poitiers

MessageSujet: ETC 2013 "Flames of War", débrief de l'équipe de France   Mar 20 Aoû - 23:38:08

Débrief de l’Equipe de France (EdF) Flames of War ETC



Ceci est un copier/ coller !!! Ci-dessous vous trouverez le compte-rendu de l'ETC 2013 "FoW" écrit par Fred OSIO (pseudo "Angel"), capitaine de l'Equipe de France.
L’édition 2013 de l’ETC s’est tenue à Novi Sad, en Serbie.
Cette année, 7 nouvelles équipes étaient présentes, 3 de l’édition 2012 étaient absentes, pour porter le total à 24.

le classement
(pour mémoire : 1 Victoire = 1 Big Point ; les Small Points sont les points de victoire Battlefront et servent en goal average) :
1. Pologne – 21/135
2. France – 21/123
3. Italie – 17/114
4. Grèce – 17/110
5. Serbie – 16/114
6. Portugal – 16/102
7. San Marin – 15/116
8. Etats Unis – 15/110
9. Finlande – 15/106
10. Allemagne – 15/104
11. Angleterre – 14/107
12. Russie – 13/100
13. Irlande – 13/97
14. Slovaquie – 13/91
15. Slovénie – 13/88
16. Suisse – 12/96
17. Canada – 12/96
18. République Tchèque – 12/93
19. Danemark – 12/89
20. Hongrie – 12/88
21. Espagne – 11/103
22. Monaco – 11/100
23. Autriche – 10/89
24. Irlande du Nord – 9/85

COMPOSITION EQUIPE DE FRANCE :

  • UK 7th Armored Division Armored Squadron (Turning Tide) - 7th AD – Fred Guardiola


  • URSS Light Artillery Regiment (Red Bear) – LAR – JM Parant


  • UK 11th Armored Division Lorried Rifle Company (Market Garden) – Lorried – Laurent Lustière


  • GER PanzerGrenadier Lehr (Earth & Steel) – Lehr – Fred Osio


  • UK 7th Armored Division Motor Company (Turning Tide) – 7th MC – Quentin Serre de Lourtioux


  • GER 78th Infantry Division SturmKompanie (Grey Wolf) – Sturm – Romain Pierre Conneau


Match 1 : scénario "Breakthough" Vs Northern Ireland
Total = 5/1 – 31/11

Une entrée en matière agréable, les Nord Irlandais sont des joueurs adorables, mais pas aussi rodés que nous. Ils viennent pour s’amuser (ils auront d’ailleurs le titre de “Ennemi préféré” décerné par les autres équipes), nous pour gagner.
Bon appareillement, nos listes sont au dessus, nos joueurs jouent mieux, un score quasi sans appel.
Quentin et les Fred se balladent en défense, RP et Laurent gèrent tranquillement.
Regret pour Michou qui ne joue que 5 tours face à son adversaire, un 6ème et c’était la victoire.

Match 2 : scénario "Dust Up" Vs Italy
Total = 4/1 – 25/15

Nous sommes 2ème au 1er classement intermédiaire, notre moisson de points sur Breakthrough nous place juste derrière les Italiens qui ont stratopoutré Monaco 6/0.
Dust Up est un scénario pas évident à négocier pour nos armées, on maximise nos points sur l’appareillement (Michou, Fred x2, et Quentin), ce qui marche bien.
Michou donne une leçon de breakthrough gun à son adversaire.
Quentin apprend à son adversaire le jeu à la française : qui ose gagne.
Fred G. après un match tendu prend la victoire à son adversaire corriace.
Après un match très tactique avec mon adversaire, j’ouvre le chemin de la victoire avec une belle percée de flanc.
Laurent tient son adversaire, mais ne parvient pas à le passer (nul).
RP craque après avoir tenté de gagner son match contre des GepanzerGre soutenus par des StuH42 en colère.
Pas mal, surtout contre une équipe qui finira 3ème du tournoi.

Match 3 : scénario " Fighting Withdrawal" vs Poland
Total = 3/3 – 20/22

Toujours 2ème au classement intermédiaire, la Pologne ayant déboité les Serbes 5/1 et ayant un meilleur goal average, on part pour notre premier gros match annoncé (les Polonais sont champions du monde en titre et compte dans leurs rangs sans contestation possible certains des meilleurs joueurs du circuit).
Nous faisons l’erreur de jeter en 1er notre Sturm, ce qui ouvre la voie royale aux Polonais pour l’appareillement. On sauve à peu près 2 appareillements, mais on se retrouve perdant sur 4.
Bref, on ne part pas du tout serein : Laurent se retrouve à devoir attaquer la 52nd Recon (défaite assurée), RP a en face de lui un très bon adversaire sur de son coup pour le basher, Fred G. doit prendre de front des chasseurs de chars en défense … avec des chars (!), Quentin doit lancer l’assaut sur une ligne défensive calibrée grand modèle, ma partie se déroule avec une chance proche du zéro absolu pour moi, et du full réussite pour mon adversaire.
Seul Michou semble pouvoir tirer son épingle du jeu face à Frost et ses indécrottables Paras.
Mais c’est sans compter sur le talent des Français.
Comme envisagé, Laurent perd son match (0/1). C’est sans appel dès le 1er jet de dé pour savoir qui défend. Pas de bol.
Quentin, poussé par le gentlemanisme qui nous caractérise, tente d’arracher la victoire à son adversaire. C’est sans compter sur le temps, qui l’empêchera de gagner… et son envie de bien faire le prive aussi du match nul ! (0/2).
Mais nous aussi on est capable de retourner des situations.
Avec la soif de victoire qui anime notre équipe, et l’envie de tenir mon rang de capitaine, je déploie mes compétences maximales pour pallier à l’écrasante supériorité chanceuse et le talent de mon adversaire, et lui brise son armée sous ses yeux médusés. (1/2).
RP, collé au mur par son adversaire, parvient néanmoins, avec abnégation et talent, à former un inexpugnable ilot de résistance que le Polonais n’arrivera pas à briser. (2/2).
De son côté, la partie perdue d’avance que livre Fred G. face au capitaine polonais se transforme en une incroyable histoire de David contre Goliath lorsqu’avec talent et culot, Fred vient arracher la victoire française des griffes polonaises ! (3/2).
Tous les regards sont pointés sur Michou, notre seul bon appareillement de la ronde, dont les SU tentent de briser les britanniques. Frost trépasse, les canons anglais aussi, malgré une incroyable série de 5+ de « résurrection Frostesque » réussie par le Polonais. Hélas, Michou ne renouvelle pas son exploit de 2012, et ne parvient pas à arracher la victoire au dernier tour face à des paras trop courageux et entétés pour fuir… (3/3).
Une égalité contre la meilleure équipe du monde, nous sommes passés si proche de la victoire… Dommage !


Match 4 : scénario "Surrounded" vs San Marino
Total = 4/2 - 21/21

Notre match épique contre les Polonais nous laisse à la 3ème place, à 1 point des Grecs.
L’EdF est cependant surmotivée pour faire un très gros score dès le dimanche matin afin de pouvoir acquérir la convoitée 1ère place.
Nous rencontrons donc San Marin, équipe Italie n°2, dont la terrible Sturm Kompanie nous oblige à faire des choix d’appareillements complexe.
Néanmoins nos appareillements nous donnent 4 matchs à l’avantage de la France, et 2 plus complexes.
Nos joueurs ne sont cependant pas des tendres et joue de leur talent face aux retors Italiens.
A 40 minutes de la fin du temps règlementaire, la France mène 6/0 sans possibilité pour San Marin de revenir au score.
M’étant engagé à ne pas m’étendre a posteriori sur les faits qui se sont produits ensuite, ni à dénigrer l’équipe de San Marin, qui, de plus, n’est pas là pour donner sa version des faits, je me contenterai de dire que le score final de la ronde a été 4/2 en faveur de la France, 21/21 aux Small Points.
L’EdF ne fera pas d’autres commentaires sur cet épisode bien triste de l’ETC.

Match 5 : scénario "Counter Attack" vs Germany
Total = 5/1 – 26/16

Quelque peu échaudés par notre episode San Marinois, et dépités de voir les Polonais être à 1 point devant grâce à leur écrasante victoire 5/1 sur la Grèce, nous abordons le dernier match en trainant des pieds. Les appareillements ont été les moins travaillés du week end, et nous donnent pourtant de bonnes situations pour notre équipe de briller.
La volonté de gagner et le talent des joueurs a fait le reste, et la magie s’est opérée.
Michou est tout heureux de défendre face à des Canadiens qui tente d’attaquer de nuit, Fred apprend le mot « percée » à son adversaire du jour, Quentin nous la joue ligne maginot face à un pugnace teuton, Laurent tient bien le coup face à une horde de chars russes lend leased, et je conserve les objos face à des chars américains pattonisés très agressifs.
Seul RP rate le coche en se faisant rentrer dedans par la sœur jumelle de la liste de Laurent. Il rate le test de moral de compagnie à 3+ de papi Saucken au dernier tour…
5 victoires pour 1 défaite, nos forts fair play adversaires teutons en sont dépités, eux qui visaient la 3ème place…
C’est malheureusement insuffisant pour rattraper les Polonais, qui, à l’issue d’un match sans bavure contre les Anglais, font un 4/1 des écoles et gardent la 1ère place.





2ème avec 21 victoires (sur 30 parties), et un goal average de 123 points (les small points !), l’EdF réussi quand même une belle performance, elle qui n’était pas du tout favori.
Elle finit juste derrière les Polonais qui remportent leur 2ème ETC d’affilé, et laisse le 3ème à 4 longueurs (un gouffre au niveau de l’ETC).

Nous avons surpris par notre métagame non prévu qui nous a permis de négocier de bons appareillements.
Nos listes old school en ont fait se retourner plus d’un (13 victoires sur 15 matchs joués par le trio 7th AS/7th MC/Lehr), et nos valeurs sures ont (presque toujours) été au rendez-vous.

Mais les meilleures listes et les meilleurs appareillements ne seraient rien sans les joueurs pour les mener à la victoire.
Ce qui nous donne ce beau score et cette 2ème place, c’est avant tout le talent de nos joueurs, que je remercie une fois de plus.
Quentin, Fred, Laurent, Jean Mi, Romain Pierre, merci les gars, vous pouvez être fiers de vous.

L’esprit de camaraderie propre à l’ETC a été une fois de plus au rendez-vous.
Que ce soit avec nos partenaires de jeu (quasi tous sauf une certaine équipe…), avec d’autres nations avec lesquels nous n’avons pas joué (Grèce, Canada, Suisse…), et entre le contingent français, nous avons passé un moment formidable.
Big Up aux Monégasque qui nous ont envoyé du rêve !

Si je ne devais retenir qu’une parmi les multiples satisfactions de Novi Sad 2013, ce serait : le respect.
La France s’est forgé un nom sur la scène FoW internationale.
Nous n’étions pas même challenger avant l’ETC 2013, nous sommes désormais favori à la fin du week end.
La France est une nation sur laquelle il faudra compter pour l’avenir, les premiers à le reconnaitre sont nos adversaires et néanmoins amis Polonais.
Good job Team France, bien figurer dans un tournoi c’est jouable, gagner le respect de toute une communauté, ça c’est du sacré bon boulot.
Quel talent !

Coté organisation, les Serbes ont produit un très bon ETC 2013.
L’équipe était nombreuse et attentionnée, le suivi présent, la ville très sympa, les filles superbes.
Novi Sad se représente en 2015, il est fort probable qu’elle obtienne l’adhésion des suffrages…

D’un point de vue FoW, il manque de la coordination.
Clairement, la communauté FoW Serbe est trop petite pour ce genre de manifestation, il lui faut du support, que ce soit pour faire vivre la manifestation, arbitrer, ou même faire des tables de jeu.
Ce point est en cours d’étude pour que 2014 soit au niveau.

On va préparer gentiment 2014, mais pour l’heure, on va souffler un peu, c’est mérité !

Le forum dédié ETC (sur le forum "Flames of war index", rubrique ETC) demeure ouvert.
Contrairement à ce qui a été annoncé à nos amis Suisses et Italiens, il demeura à accès restreint. Désolé les gars, nous ne sommes pas encore premiers ! On reste à votre écoute pour améliorer votre jeu en équipe si besoin.
J’y lance d’ores et déjà des sujets pour analyser nos résultats de 2013 et envis

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louisbrandela.blogspot.com/
 
ETC 2013 "Flames of War", débrief de l'équipe de France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ETC en Serbie, 09 aout au 12 aout 2013
» DEBRIEFING du tournoi "Flames of War" de Cergy les 23/24 Octobre 2010
» Echange objectifs flames of war
» Down in flames : une extension est sortie !
» Tournoi "Flames of War" organise par les Trollistes les 4 et 5 decembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les TROLLISTES :: AUTOUR D'UNE BIERE :: EVENEMENTIEL-
Sauter vers: